Soirée vineuse avec Jean Philippe Héaumé à la Martelière

Mike Tommasi 2006-04-02T17:44:16+00:000000001630200604 Dégustations de Vins

Il y a deux semaines mon ami Jean Philippe Héaumé m’avait parlé d’une soirée en compagnie de quelques vignerons et amis, pour déguster des bons vins. Un groupuscule de cette sorte s’était déjà reuni, ,à l’instigation de Jean Philippe, il y a un an, avec le pretexte de deguster un Château Rayas blanc doux de 1955 : on y avait servi une vingtaine d’autres bouteilles comme “apéritif”… Jean Philippe est caviste à la fois virtuel (il ne vend que sur internet) et pourtant beaucoup plus réel et présent que les cavistes « conventionnels » (il livre lui-même, et chaque livraison est un « happening »). Son enseigne est Absoluvins.

lucien_biolatto.jpg
Lucien Biolatto contemple son rouge du Clos du Mont Olivet

Ajoutons que l’événement a lieu à La Martelière, les chambres et tables d’hôte de mes amis Patrick et Annick Laget, situé au Thor dans la belle campagne du Vaucluse ; impossible donc de résister, je réserve sans hésiter.


Nous arrivons, Catherine et moi, vers 20h, et le caviste est déjà au travail, des échanges de cartons commencent dans le parking de La Martelière… des vins et des poivres passent d’un coffre à l’autre, la machine semble bien huilée.

On s’installe dans nos chambres, puis on descend prendre l’apéro. Tout le monde est là : – Patrick et Annick Laget,
– Florent Salce
– Jérôme Bressy (Domaine Gourt de Mautens, AOC Rasteau),
– Thierry Sabon (Clos du Mont Olivet, AOC Châteauneuf du Pape),
– Frédéric Arnal(domaine Arnal), Marc Gerise et François Bruschet
– Eric Sapet, chef bien connu dans notre région et ailleurs
– Alain Drillat et Pierre Payet-Burin AKA « les iacchosalpins »
– Thierry Hortigue de Degustateurs.com (voir son texte bien plus analytique sur cette soirée)

Les 27 vins ci-dessous ont été dégustés par une vingtaine de convives accompagnés par un superbe buffet préparé par Patrick et Annick : des bonnes charcuteries et terrines et une belle salade de pommes de terres et olives, les fromages de chez Vigier à Carpentras (beaux chèvres, un conté de 24 mois), le dessert de poires sur un sablé aux amandes.

Merci encore Jean Philippe, Patrick et Annick pour une soirée inoubliable.

Apéritifs

**Domaine de la Bohème, Festejar, Cotes d’Auvergne pétillant – début sympathique et prometteur fait par PAtrick Bouju, actif sur les forums du vin.

***Clos du Mont Olivet, 2005, Châteauneuf-du-Pape blanc AOC magnum – Clairette, Bourboulenc, Grenache d’une belle acidité pour un blanc méridional.

**La Préceptorie de Centernach, ΖΩΗ, Zoé 2004 – Explosion de fruits dans ce vin de table très buvable.

***Domaine Arnal, Les Commeres 2002, Vin de Pays de la Vaunage – Cépage mystérieux, c’est du Marcellin (croisement de grenache et de cabernet franc) très fruité.

groupe3.jpg
Patrick Laget, François Bruschet, Marc Gerise et Frédéric Arnal

Rouges

*Domaine des Pensées Sauvages, 1999, Corbières AOC – Matière dense dans un vin agréable.

*Mas d’Agalis, Navis 2004, Vin de Pays des Coteaux du Salagou – petit vin sympatique.

**Domaine de Gramenon, Les Hauts de Gramenon 2003, Côtes du Rhône Villages Vinsobres AOC – La transparence d’un vin sans soufre, fruits et encore fruits, en pleine jeunesse.

**Domaine Arnal, Les Mégères 2003, Coteaux du Languedoc AOC – intéressant, encore jeune.

**Château de Cazeneuve, Le Roc des Mates 2001, Pic Saint Loup AOC – encore des fruits rouge et un élévage bien fait.

***Clos Milan, 1999, Les Baux de Provence AOC – fraises poivrées enrobées de chocolat noir.

****Domaine Léon Barral, Valinière 2002, Faugères AOC – Le mourvèdre mentholé, tannins encore jeunes mais prometteurs, j’aime beaucoup.

**Château Vannières, 1998, Bandol AOC – signature typique du Bandol, rond et un peu fatigué, nez pas entièrement net.

jerome_bressy.jpg
Jérôme Bressy, Dom. Gourt de Mautens

****Domaine Gourt de Mautens, 2004, Rasteau AOC – J’en étais resté à des vins puissants à l’élevage bien marqué, depuis 2001 Jérôme sur sur la finesse, une belle acidité et une superbe persistance. Grenache avec un peu de Carignan et Mourvèdre.

thierry_sabon.jpg
Thierry Sabon, Clos du Mont Olivet

****Clos du Mont Olivet, 1985 Magnum, Châteauneuf-du-Pape rouge AOC – Belle couleur de grenache, encore superbe acidité, nez mentholé et goudron. Superbe. Je me suis trompé d’un an sur le millésime…

groupe4.jpg
Florent Salce, Jérôme Bressy et Thierry Sabon

Blancs

**Château Fontvert, 2004, Côtes du Luberon AOC – Aromes classiques de rolle, fleurs blanches.

**Domaine François Legros, 2002, Saint Aubin Premier Cru “En Remilly” AOC – Le bois domine, on devine une matière de qualité sous-jacente, à essayer de nouveau dans quelques années.

**Domaine Mouthes Le Bihan, Pérette et les Noisetiers 2003, Côtes de Duras AOC – personne ne reconnaît le sauvignon !

**Les Caves La Liaudissaz, Marie Thérèse Chappaz, Grain d’or 2003 – Boisé envahissant sur ce vin blanc sec 100% Marsanne fait par la reine des … vins botrytisés suisses.

*Simon Bize, “Les Bourgeots”, Savigny les Beaune AOC – aucun souvenir, j’ai du m’endormir…

***François Chidaine, Clos Habert 2003, Montlouis sur Loire AOC – Fruits confits, miel, encore jeune, très beau.

groupe2.jpg
Thierry Hortigue, Pierre Payet-Burin et Alain Drillat

Blancs doux

****Selbach Oster, 1999, Wehlener Sonnenuhr Riesling Auslese – Pétrole initial, puis explosion de pamplemousse pour finir sur le citron vert. Effet superbe, le riesling allemand n’a pas de concurrents… Très expressif ce soir.

***Domaine Bellegarde, Cuvée Thibault 2001, Jurançon AOC – beau blanc de Jurançon, agrumes, acidité, élévage discret..

**Domaine de Souch, 2002, Jurançon AOC – pale en comparaison avec le précédent.

****Domaine Patrick Baudouin, Maria Juby 2003, Coteaux du Layon AOC – L’empreinte de Patrick est évidente, superbe équilibre intense, citron, cire, miel, pâte de coings.

groupe1.jpg
Jean Philippe Héaumé et Eric Sapet

Rouges doux

**Mas Mortiès, Tombé du Ciel 2003, Vin de Table – fruits rouges confits mais le tannin dérange après le botrytis. A déguster en conditions meilleures.

***Préceptorie de Centernach, 2001/02, Maury AOC – Début d’un soléra, le maury évoque le chocolat, est-ce réel ou dans ma tête? Délicieux, tannique, alcool bien intégré.

***Domaine Gourt de Mautens, 2004, Rasteau AOC vin doux naturel – Persistance et fruits rouges, tabac.