Barcelona : Gresca Restaurant

Mike Tommasi 2009-02-25T19:23:22+00:000000002228200902 Restaurants

De retour dans la capitale catalane pour le rendez-vous annuel Mobile World Congress, le soir devient l’occasion de pérégrinations gastronomiques dans cette ville si riche en culture alimentaire. Encore une fois je me laisse guider par les conseils de mon ami Joan Gómez Pallarès, linguiste et auteur du blog De Vinis et fin connaisseur de tout ce qui est bon en Catalogne (et ailleurs…).
Le lundi est une soirée difficile même à Barcelone, mais ce lundi 16 février 2009 je trouve une table chez Gresca (c/ Provença 230, Barcelona – Eixample, +34-934516193), le site web minimaliste ne mentionne pas les jours d’ouverture, il semblerait que la fermeture soit le dimanche et le samedi midi. Le chef Rafael Peña présente une carte très intéressante conjuguant tradition et création d’auteur, plus axé sur la précision des cuissons et de la présentation que sur les techniques moléculaires… La beauté des plats est remarquable, surtout les entrées comme le “Anec fumat amb llagostins”, une langoustine enveloppée de fines tranches de canard fumé de manière à imiter la carapace du crustacé, aussi agréable en bouche que pour les yeux. Autre exemple, le « Carpaccio de Pop amb butifarra negra », vraie mosaïque de tranches blanches de poulpe sur un fond de boudin noir avec un cadre d’herbes aromatiques. Pour les photos, j’ai « emprunté » les images au excellent photo-blog de Encatadisimo, mon téléphone ayant décidé de vider ses batteries pour la journée…
Carpaccio de Pop amb butifarra negra


Pour accompagner ce repas entre collègues de travail, nous avons pris un Portal del Montsant, Brunus, DO Montsant, Blend 2006, un assemblage de Syrah, Grenache et Carignan. Au prix de 13€, nous sommes loin des coefficients x2, x3 et même x4 pratiqués dans l’hexagone! Pour ce prix, nous avons un vin très agréable au nez intense de fruits rouges.
Anec fumat amb llagostins
Pour le plat principal j’ai bien apprécié le “Colomí amb gingebre”, pigeon au gingembre succulent servi avec une réduction des jus, la cuisson est parfaite. Seul bémol, on aurait souhaité une présence même symbolique du règne végétale sur l’assiette.
Conclusion avec une “Coca de Roquefort amb poma i litxi”, une fine galette couverte de Roquefort et litchi, avec une émulsion de pomme verte.
Les prix restent à un niveau rarement vu en France pour une cuisine si recherchée, les entrées autour de 10€, les plats principaux à 20€, et les desserts autour de 6€.

: Barcelona, Gresca @fr, Restaurants